CHARLES DA COSTA (2007)

Avant tout, Charles est un copain, un ami, un pote ! Cet incontestable maître du crayon (entre autre, parce qu'il déchire tout autant avec un pinceau entre les paluches, le bougre!) est d'une gentillesse sans bornes, il s'trimballe un talent presque indécent que sa sincère modestie oblige à ignorer mais dont on n'peut que mirer la larme à l'oeil et la bave aux lèvres. Bref, c'est un immense "dessinatUeur" que j'admire (et que j'adore)...mais trêve de palabre, j'vous invite à cliquer sur CE LIEN pour vous rendre directos sur son blog où pullule de pures merveilles.

Commentaires

Elisabeth a dit…
C'est un très très beau clin d'oeil à ton ami !
ps: bon courage pour le déménagement !
Charles DA COSTA a dit…
Merci mon Denis, alors la tu m'a eu en beauté.Tu es mon ami de coeur.
Guillaume Néel a dit…
Merci à toi de nous faire découvrir ce jeune prodige. Il devrait aller loin aussi ce petit là ;)

Super ton clin d'œil à un mec au blouson de cuir qui comme tu le signales est d'une grande gentillesse et d'une grande discrétion.

Bravo également pour ta prouesse technique.
AMBre a dit…
Moi aussi je l'aime beaucoup notre Charles, ton dessin lui est très fidèle et balèzement (comme tu dis) chaleureux ou charlheureux !
BODARD a dit…
Tu sais pas ce qu'il me rappelle ? C't'espèce de drôlerie qu'on becquetait dans un p'tit rade de la côte d'Opale, pas tellement loin de Berck-sur-Mer. "Les welchs à la bière", ouais, c'est ça... et la taulière, une blonde comac... Comment qu'il s'appelait, lui, nom de Dieu ? Charly-le-Nantais, ouais, c'est ça, t'a connu ?
Grand a dit…
Elisabeth-Liz > Parce qu'il le vaut bien!!
(merci, j'vais en avoir besoin!)

Charles Da Costa > En beauté? N'exagérons rien, héhéhé...J't'embrasse mon charles!!

Guillaume Néel > Merci beaucoup, autant pour moi que pour lui!!

AMBre > Merci bien Charlereusement!!

Bodard > Ouais, c'est même devant chez elle que Lucien-le-Cendar s'est fait dessouder par Denis-le-Damganais, un fondu qui travaillait qu'à la dynamite... Tout une époque!!
Thierry a dit…
L'ami Charles tel qu'en lui-même (je confirme) et dont on entendrait presque le rire communicatif dans ce dessin au coup de patte joyeux. Bravo également pour l'habillage : le fond est superbement imaginé.
Salutations très inclinées à ton immense talent, cher Denis.
Grand a dit…
Thierry > Il est effectivement à noter que le rire de Charles est...un régal!!
Merci cher ami.